Qu’est ce que le remodelage mammaire ?

Publié le : 31 mars 20214 mins de lecture

Une belle poitrine permet à une femme de mettre en valeur sa féminité. Les femmes considèrent cette première comme un signe de séduction. Et pourtant, avec l’âge, les grossesses à répétition ou une variation de poids, les seins peuvent s’affaisser et il n’est pas toujours évident de garder une belle silhouette. Heureusement, avec l’évolution de la chirurgie esthétique, il est désormais possible de résoudre ce désagrément physique via un  remodelage mammaire…

Qu’est-ce qu’un remodelage mammaire ?

Également appelé lifting mammaire ou mastopexie, le remodelage mammaire est une technique de la chirurgie esthétique qui consiste à remonter la poitrine et lui redonner du galbe. Cette technique est préconisée dès la présence d’une ptôse mammaire caractérisée par un étirement de la peau au niveau des seins. En effet, plus le temps passe et plus les seins s’affaissent  progressivement à cause de l’âge, d’une perte de poids excessive ou d’une grossesse. Le lifting rétablit quant à elle, la fermeté des seins et corrige les asymétries marquées au niveau de la poitrine. Cette technique permet particulièrement de redessiner une poitrine de façon à ce que celle-ci soit en accord avec la silhouette.

Qu’en est-il de l’intervention ?

Le remodelage mammaire est très recommandé pour éviter le mal être dû à une ptôse mammaire. L’intervention dure à peu près une heure trente avec une journée d’hospitalisation. Une mammographie est effectuée au préalable en préopératoire. L’intervention se fait sous anesthésie générale et consiste particulièrement à enlever la peau en quantité excédentaire et à fixer la glande mammaire en bonne position. Elle consiste également à repositionner le mamelon et l’aréole et à réduire leur taille. Le chirurgien réalise les sutures avec des incisions très courtes. Les cicatrices peuvent être camouflées et cachées pour partie par les seins.

Les effets de l’intervention

Les suites de l’intervention d’un remodelage mammaire sont dans la plupart des cas peu douloureuses. Le chirurgien prescrit des antalgiques légers. Il peut y avoir des œdèmes et des ecchymoses qui disparaissent rapidement. Au cours de la première semaine après l’intervention, une certaine gêne peut être constatée à l’élévation des bras. Les activités sportives et le port de charges lourdes sont d’ailleurs déconseillés. Par ailleurs, il est recommandé de porter un soutien-gorge de maintien durant un mois, jour et nuit. Une consultation de contrôle est à prévoir afin de voir les résultats de l’opération. Le galbe doit être plus ferme et les seins doivent prendre une forme définitive.

Plan du site